La navigation est optimisée pour le mode portrait.
L'Agence, en plein élan !

Le Conseil d’administration et l’Assemblée générale de l’Agence nationale du Sport ont permis ce mardi 15 juin de faire le point sur les nombreuses opérations menées depuis sa création, en avril 2019. L’occasion aussi de confirmer ses orientations et ses objectifs, que ce soit pour le haut niveau à travers le plan Ambition Bleue, ou pour le développement de la pratique sur l’ensemble du territoire, avec pour principale ambition de placer le sport comme un véritable outil sociétal et économique.

JPEG - 220 ko

Rendez-vous annuel de l’Agence nationale du Sport, l’Assemblée générale, précédée dans la matinée par le Conseil d’administration, s’est déroulée mardi 15 juin, en présence de Roxana Maracineanu, Ministre déléguée aux Sports. Autour de Michel Cadot, président de l’Agence, les différents membres du groupement d’intérêt public (GIP), à savoir les représentants de l’État, du mouvement sportif, des collectivités territoriales et des acteurs économiques, ont dressé un bilan des différentes actions engagées après un peu plus de deux ans d’existence de l’Agence.

GIF - 179.7 ko

« Ce Conseil d’Administration intervient après une année difficile, a confié la Ministre déléguée aux Sports en ouverture de la journée. Mais avec l’Agence, nous avons poursuivi la marche des grandes réformes structurantes du sport. La diversité des actions et la qualité du travail des équipes de l’Agence ont permis cela. Elle est aussi un lieu de dialogue et une vraie force de proposition. Si l’Agence soutient 20 000 associations, elle est aussi indispensable pour augmenter l’efficience du haut niveau et, à travers le plan Ambition Bleue, et doit permettre d’atteindre les objectifs de top 5 au tableau des médailles pour les Jeux olympiques et de top 8 aux Jeux paralympiques en vue de Paris 2024. »

Malgré les contraintes liées à la crise sanitaire de la Covid-19 qui ont fortement impacté le sport et son environnement (baisse du nombre de licenciés, difficultés économiques, …), les administrateurs de l’Agence ont validé un budget rectificatif de 380 millions d’euros en 2021, permettant d’avancer sur de nombreux domaines et apporter son soutien à tous les acteurs du sport (fédérations, associations, sportifs de haut niveau etc.), sous de multiples formes.

JPEG - 170.3 ko


« Durant les deux dernières années, les représentants de l’Agence ont appris à mieux se connaître, à travailler ensemble, à valoriser leur expertise respective et à renforcer la transversalité dans la prise de décision, estime Frédéric Sanaur, directeur de l’Agence. Le contexte lié à la crise sanitaire a bouleversé le quotidien du sport en France. Mais l’Agence nationale du Sport, à l’initiative et/ou étroitement associée à la conception et à la mise en œuvre des mesures d’urgence et de soutien impulsées par l’Etat, a montré toute sa capacité à se mobiliser pour répondre aux attentes. La croissance constante du budget de l’Agence depuis sa création, et plus particulièrement en 2020 et en 2021 avec les mesures de soutien face à la crise, a permis d’augmenter significativement le nombre d’actions mises en œuvre au profit des associations et collectivités. »

Fixé à 299,9 millions d’euros en 2020, le budget 2021 a été augmenté de plus de 25% pour atteindre 380 millions d’euros. Les enveloppes « Développement » (266,1 millions contre 200,6 en 2020) et « Haute Performance » (104,1 millions contre 90,7 en 2020) constituent l’essentiel de ce budget.

Placée au cœur de la stratégie et de l’écosystème du sport français tant au niveau de la pratique sportive pour tous, que du haut niveau, l’Agence va poursuivre ses missions d’accompagnement en pleine collaboration avec l’ensemble de l’écosystème sportif autour d’objectifs partagés. « Nous devons désormais augmenter la lisibilité des objectifs poursuivis et notre stratégie, avance Frédéric Sanaur. Pour faciliter l’acculturation et susciter l’adhésion du plus grand nombre, l’Agence va progressivement préciser sa stratégie, fixer des objectifs clairs, hiérarchiser les priorités et définir les indicateurs qui lui permettront d’évaluer son action. L’enjeu pour l’Agence est aussi de concevoir, de donner vie et de reproduire un modèle partenarial où subventions publiques et fonds privés viendront s’allier en soutien à des projets concrets. Les membres de l’AG et du CA ont tenu à saluer très chaleureusement l’engagement de Denis MASSEGLIA et Jean-Paul OMEYER pour leur dernier CA en tant que vice-présidents de l’Agence. Nous saluons la désignation de David LAZARUS comme nouveau vice-président de l’Agence nationale du Sport. »

JPEG - 260.9 ko


JPEG - 166.6 ko
Assemblée générale et conseil d’administration - 15 juin 2021


JPEG - 218 ko
Dernière mise à jour le 15 juin 2021
Ce site est optimisé pour les navigateurs suivant : Firefox Chrome Safari (Mac) Internet Explorer 9+ (Pc)