La navigation est optimisée pour le mode portrait.
L'Agence nationale du Sport accélère le déploiement du plan de relance

Réuni jeudi 11 mars dans ses nouveaux locaux d’Ivry-sur-Seine, le Conseil d’Administration de l’Agence nationale du Sport a notamment validé un fonds d’aide destiné aux Fédérations touchées par la crise sanitaire annoncé par le président de la République fin 2020. Il a également pu constater la rapide mise en place des différentes Conférences régionales du Sport.

Le Conseil d’Administration de l’Agence nationale du Sport s’est déroulé jeudi 11 mars, en présence de Roxana Maracineanu, Ministre déléguée chargée des Sports.

Après avoir validé le premier compte financier en année pleine du groupement au titre de l’année 2020, le Conseil d’Administration de l’Agence nationale du Sport, présidé par Michel Cadot, a confirmé ses orientations en vue d’accompagner le monde du sport, particulièrement touché par la crise sanitaire. Si 4000 associations ont d’ores et déjà été soutenues dés 2020 notamment grâce au Fonds de solidarité territorial (15 M€) reconduit en 2021, l’Etat a débloqué un fonds de compensation destiné aux fédérations touchées par la perte de licences (10 M€) dans le cadre de la crise sanitaire. Annoncé par le chef de l’Etat, ce fonds déployé par l’Agence nationale du Sport vient compléter les aides économiques de droit commun existantes (comme le Fonds de Solidarité ouvert à toutes les structures dès un salarié).

Ce fonds d’urgence réservé aux fédérations est doté d’une enveloppe de 10M€ qui sera répartie sur la base d’un diagnostic individualisé de la situation de chaque fédération. Les critères retenus pour distribuer cette aide seront la diminution du nombre de licences et les pertes financières engendrées par cette baisse mais aussi la perte financière liée aux autres recettes (partenariats etc.) et le montant des charges fixes de la fédération.

Le conseil d’administration a également pu suivre le lancement des actions en direction du mouvement sportif tels que les contrats de performance (63 M€), les projets sportifs fédéraux (81 M€ dont 11M€ issus du plan de relance de l’Etat) ou encore les contrats de développement comprenant un volet « transformation numérique des fédérations » (32 M€ dont 2 M€ issus du plan de relance de l’Etat) et en direction des collectivités territoriales avec le soutien à la construction et la rénovation durable des équipements sportifs (105 M€).

Dernière mise à jour le 12 mars 2021
Ce site est optimisé pour les navigateurs suivant : Firefox Chrome Safari (Mac) Internet Explorer 9+ (Pc)