La navigation est optimisée pour le mode portrait.
Lancement de la Maison de la Performance au CREPS Île-de-France

Ce mardi 21 septembre, la première « Maison de la Performance » a été officiellement lancée au CREPS Île-de-France, en présence notamment de Claude Onesta, Manager de la haute performance, et de Roxana Maracineanu, Ministre chargée des Sports. Une nouvelle structure qui vise l’optimisation de la préparation des sportifs de haut niveau aux prochains Jeux Olympiques et Paralympiques.

La première Maison de la Performance a été inaugurée ce 21 septembre à 19h au CREPS Île-de-France, situé à Châtenay-Malabry (92). Elle consiste à accompagner les sportifs de haut niveau qui souhaitent obtenir des résultats olympiques, la prochaine échéance étant Paris 2024, puis à plus long terme, Los Angeles 2028. Appuyée par l’Agence nationale du Sport, le Ministère des Sports, sans oublier le Conseil régional, elle permettra à 1 500 sportifs franciliens de se préparer de façon optimale pour les futurs Jeux Olympiques.

Pour Claude Onesta, Manager Général de la haute performance à l’Agence et présent pour l’occasion, le service rendu doit être « capable de produire, sans délai, les meilleurs outils pour optimiser les réalisations et améliorer les résultats. C’est le passage d’un service « prêt à porter » à un service « haute couture » ». Lors de l’inauguration, Claude Onesta a également rappelé que «  Les Maisons Régionales de la Performance vont donner un repère et un centre de ressources à l’ensemble des acteurs de la performance, en étant au plus près des athlètes et entraîneurs. Elles permettront de rénover le modèle français de la Haute Performance dans la durée, en y associant les acteurs du territoire et en prenant compte les problématiques spécifiques des athlètes et entraineurs  ».

Yann Cucherat, Conseiller Expert Haute Performance et également présent pour ce lancement, a plus particulièrement mis en lumière le rôle des Maisons de la Performance en vue de Paris 2024. « Il s’agit d’accompagner le changement du modèle sportif français d’accession à la Haute Performance avec un objectif majeur : être performant aux JOP Paris 2024 », a-t-il souligné. « Nous avons partagé le même constat : être encore meilleur aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris en ayant une déclinaison territoriale efficace grâce aux Maisons régionales de la Performance. Elles permettront de mettre en réseau les différents acteurs et leur savoir-faire au profit des athlètes et de leurs entraîneurs, afin de leur apporter un accompagnement sur-mesure à 360°. »

4 axes seront particulièrement développés autour du sportif :

  • l’optimisation de la performance dans les domaines de la préparation physique, mentale et du suivi médical ;
  • l’analyse de la performance grâce à des données statistiques qui aideront les entraîneurs et les sportifs à prendre des décisions stratégiques ;
  • le suivi socioprofessionnel afin qu’il réalise son projet de vie en dehors de sa carrière sportive ;
  • l’accompagnement des sportifs paralympiques grâce à une approche globale des sportifs en situation de handicap.

Philippe Omnes, champion olympique à Barcelone en 1992, puis DTN de l’escrime pendant 9 ans et responsable du sport de haut-niveau au CREPS IDF pendant 11 ans, se voit confier la responsabilité de cette Maison de la Performance.





Dernière mise à jour le 24 septembre 2021
Ce site est optimisé pour les navigateurs suivant : Firefox Chrome Safari (Mac) Internet Explorer 9+ (Pc)