La navigation est optimisée pour le mode portrait.
Nous les avons soutenus en 2020

Le Fonds de soutien à la production audiovisuelle vise à accroître l’exposition des disciplines et des évènements sportifs émergents en accompagnant financièrement les fédérations, les structures agréées (clubs, comités, ligues) et les associations afin de leur permettre de prendre en charge une partie des coûts de production des évènements et reportages qu’elles supportent. Les dossiers relevant de disciplines peu médiatisées et/ou permettant un soutien à la promotion de la pratique sportive féminine, au développement de la pratique des personnes en situation de handicap et à la lutte contre toutes formes de dérive sont prioritaires.

En 2020, compte tenu de la crise sanitaire, l’Agence nationale du Sport s’est adaptée à la situation en rendant éligibles des projets « digitaux » visant à soutenir la reprise d’activités sportives.

39 projets, représentant 24 disciplines ont ainsi été soutenus en 2020, répartis de la façon suivante :

    • 14 projets de diffusion d’évènements
    • 18 projets de reportages/documentaires
    • 5 projets « digitaux » liés à la reprise d’activités sportives
    • 2 projets mixtes de diffusion d’évènements avec un reportage associé

Soutenir le sport féminin

Offrir une meilleure exposition médiatique au sport féminin sous toutes ses formes doit permettre aux femmes un égal accès à la pratique et à une reconnaissance accrue de leurs performances.
Les documentaires « TouteSport ! : le sport, un levier pour l’insertion socioprofessionnelle des femmes » (diffusion prévue courant 2021, bande-annonce) et « Alexandra Feracci, Du dojo d’Ajaccio au stade Olympique de Tokyo, itinéraire d’une karatéka surdouée » (diffusion prévue en octobre 2021) présentent deux aspects de la pratique féminine : le sport comme outil d’insertion et de reconstruction et l’évolution de la pratique de haut-niveau vers la très haute-performance.
Pour la 2e année consécutive, l’Agence soutient la diffusion des championnats de France de handball « Ligue Butagaz énergie » et de Ligue A féminin et masculin de volley, tous deux diffusés sur Sport en France.

De nombreuses compétitions, organisées en format mixte, à parité de participations hommes et femmes, ont également été accompagnées :

L’Agence nationale du Sport soutient par ailleurs la diffusion de la Ligue Magnus de hockey-sur-glace masculin sur la saison 2020-21 (Sport en France), en tant que discipline peu médiatisée. Le projet comprend également la diffusion courant 2021 d’un match de l’équipe de France masculine et d’un match de l’équipe de France féminine.

Soutenir la visibilité de la pratique para-sport

Le para-sport connaît également un grand déficit de médiatisation. Les projets soutenus par le fonds en 2020 vont permettre de le mettre en lumière via plusieurs approches, notamment documentaires.

Le documentaire « De l’ombre à la lumière », porté par la Fédération française de sport adapté (diffusion prévue au 2e semestre 2021), présentera l’histoire et le développement de la pratique sportive pour les personnes en situation de handicap, avec tout type de handicap, qu’il soit inné ou acquis.

La fédération française de motocyclisme reviendra sur l’émergence de la pratique handisport au son sein grâce au documentaire « La vie à fond » (diffusion prévue au 2e semestre 2021), qui présente les figures qui ont permis son développement et les compétitions mises en place.

L’Agence a également soutenu pour la 3e année le magazine « Champions d’exception », diffusée sur France Télévisions, qui est la seule émission télévisée régulière consacrée intégralement aux para-sports. Le programme traite de l’ensemble des disciplines pratiquées par les personnes en situation de handicap, afin de démocratiser les pratiques sportives handi et sport adapté, valoriser les athlètes, et donner envie de se mettre au sport pour des personnes en situation de handicap.

La fédération française de badminton a réalisé un reportage « Parabad, de l’ombre à la lumière » sur sa filière para-badminton au travers de ses acteurs, pratiquants et entraineurs, de la pratique en club jusqu’au haut-niveau avec en toile de fond l’arrivée du para-badminton aux Jeux paralympiques (Tokyo et Paris).

Dans la perspective des Jeux paralympiques de Tokyo, deux nouveaux projets ont été soutenus en 2020. D’une part une série de reportages sur les disciplines paralympiques de sport adapté (athlétisme, natation et tennis de table) qui reviennent sur le travail des pôles France et la préparation des athlètes. D’autre part, le Comité paralympique et sportif français a porté un projet de vidéos pédagogiques de présentation des sports paralympiques présents aux Jeux de Tokyo, qui accompagneront les supports de France Télévisions.

Cette mise en lumière des para-sports est complétée par le soutien à des projets de diffusion d’évènements, qui mêlent athlètes valides et athlètes para, avec également une parité femmes/hommes. Deux projets ont été retenus en 2020 :

Les projets « digitaux » liés à la reprise d’activités sportives

Afin d’accompagner les fédérations dans leurs stratégies de reprise d’activités sportives suite au premier confinement, l’Agence nationale du Sport a adapté les modalités du Fonds pour soutenir des projets diffusés sur supports digitaux, au premier rang desquels les réseaux sociaux des fédérations et de leurs partenaires.

5 projets ont été retenus :

    • Fédération française de badminton : « Rejoignez l’équipe ! »
    • Fédération française de voile : « Envie d’embruns »
    • Fédération française de danse : « Retour à la danse en contexte sanitaire », projet en cours de tournage
    • Fédération française des clubs omnisports : « L’omnisport, la force de tous les sports »
    • Fédération sportive et gymnique du travail : Incitation des seniors à la reprise des Activités Physiques Sportives et Artistiques (APSA) à partir de vidéos Ma Gym Au Quotidien (diffusion à venir)

Des reportages et documentaires mettant en avant la pratique sportive pour toutes et tous

Plusieurs reportages et documentaires mettant en avant la pratique sportive pour toutes et tous, à travers le regard de disciplines peu médiatisées, ont bénéficié d’une subvention :

Le fonds de soutien à la production audiovisuelle accompagne la production de documentaires sur des thématiques variées. Les athlètes ultra-marins ont ainsi été mis à l’honneur au travers du documentaire « Outre-mer olympique » (diffusion courant 2021), qui proposera de nous raconter l’histoire des athlètes d’Outre-mer aux Jeux Olympiques, de montrer leur amour de leurs sports respectifs, leur volonté de défendre les couleurs de la France, leur formation, leur relation à leur lieu de naissance ou à leur origine. Discriminations, arrachement à leur terre... des parcours riches pour assouvir leur rêve olympique...

Le documentaire "Le Sport, des médailles et après ?" (diffusion courant 2021), porté par l’association Collectif sports, traite de la problématique de l’insertion professionnelle des sportifs en reconversion. Celle-ci tient à leur anticipation et aux conditions dans lesquelles celle-ci est réalisable, mais aussi à la place que la société est prête à offrir à ces sportifs, au regard non seulement de leur image, mais aussi en lien avec les compétences qu’ils y développent et qui sont trop souvent largement sous-évaluées.

Dernière mise à jour le 29 avril 2021
Ce site est optimisé pour les navigateurs suivant : Firefox Chrome Safari (Mac) Internet Explorer 9+ (Pc)