La navigation est optimisée pour le mode portrait.
Priorité aux clubs, aux territoires et aux fédérations

Le Conseil d’Administration de l’Agence Nationale du Sport s’est tenu ce jour à Paris, au siège de la Délégation Interministérielle des Jeux Olympiques et Paralympiques (DIJOP).

A l’occasion de ce premier Conseil d’Administration (CA) de l’année 2020, l’Agence démontre qu’elle poursuit efficacement son action au service du développement des pratiques sportives et de la haute performance. Plusieurs décisions majeures ont été prises :
En matière de Haute Performance, le CA a acté la répartition de plus de 56 Millions d’Euros en direction de 59 fédérations sportives ayant des disciplines reconnues de haut niveau, dans le cadre des contrats de performance qui remplacent désormais les conventions d’objectifs.
Ces crédits ont été ventilés en tenant compte du potentiel de médailles de chaque fédération pour les prochaines principales échéances sportives, et plus particulièrement les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020, Pékin 2022, Paris 2024 et Milan-Cortina d’Ampezzo 2026. Dans ce cadre, les transformations engagées par les fédérations, en partenariat avec l’Agence, ont été accompagnées afin de déployer efficacement les projets de performance de chaque fédération.

Le CA a également précisé les critères d’intervention de l’Agence pour l’année 2020 en matière de financements territoriaux du Haut niveau, pour un montant de 3M€, dont l’objet est de permettre le renouvellement des équipes de France au plus haut niveau. Un point d’étape a été présenté aux administrateurs sur le déploiement Sport Data Hub et plusieurs dispositions permettant de poursuivre la mise en place de ce projet innovant au service de la haute performance ont été actées.

En matière de Développement des pratiques sportives, ce CA a voté les crédits qui permettront d’alimenter les projets sportifs territoriaux pour 9.4M€. Cette enveloppe prévoit une aide financière à la réalisation des projets sportifs territoriaux par des diagnostics partagés. Ces crédits permettront notamment de soutenir les actions de lutte contre les dérives et les violences dans le sport. Rappelons que l’Agence consacre un budget déjà voté de 49,7 Millions d’euros à l’emploi et à l’apprentissage.

L’Agence, qui a repris le suivi des conventions pluriannuelles d’objectifs pilotées jusqu’ici par le Ministère des Sports en matière de développement, a également acté des financements accordés aux fédérations au titre de l’année 2020, pour un montant total de 22.5M€.
Pour rappel, 63,4M€ sont consacrés aux projets sportifs fédéraux (PSF) en 2020. Ce budget comprend une augmentation de 3,5M€ (par rapport à 2019), exclusivement orientés vers les clubs.

Une priorité sur l’ensemble du territoire : la lutte contre les violences dans le sport

En lien avec le plan national porté par le Ministère des Sports, l’Agence renforce son soutien spécifique aux actions menées en matière de lutte contre les violences sexuelles dans le sport, en consacrant une enveloppe de 300K€ aux actions de prévention menées par les ligues, les comités départementaux et les clubs.
L’agence renouvelle le soutien direct engagé en 2019 à l’association Colosse aux Pieds d’Argile via le financement pluriannuel d’emplois au sein de ses antennes régionales.
Par ailleurs, les fédérations, dans le cadre de leurs projets sportifs fédéraux, intègreront des actions ainsi que des emplois pour mener une action préventive et agir activement contre ces violences.

Sport et performance sociale : appel à projets (2M€)

Le Conseil d’Administration relance l’appel à projets national « Sport et performance sociale », initié en 2019, avec cette année une enveloppe de 2M€, pour financer des actions territoriales en matière d’insertion, d’éducation par le sport, d’économie sociale et solidaire, dès avril 2020.

Dernière mise à jour le 6 mars 2020
Ce site est optimisé pour les navigateurs suivant : Firefox Chrome Safari (Mac) Internet Explorer 9+ (Pc)